RadioBus, les écoles font de la radio

Les jeunes consomment davantage de contenus culturels qu’ils/elles n’en diffusent. L’écoute de la radio est en forte baisse chez ce public. La réalisation de programmes radiophoniques à l’école est riche de possibilités d’expression et d’apprentissages. RadioBus est un concept pédagogique interdisciplinaire exemplaire pour l’éducation aux médias.

Article publié initialement dans mon blog «Education et médias» (portail de L’Hebdo) le 21 mai 2016

Les jeunes font un usage intense des appareils de communication personnels et de l’Internet pour se divertir, s’informer ainsi qu’être en contact avec leurs amie-e-s et connaissances. Si la consommation de contenus accessibles sur l’Internet et la communication avec leurs pairs sont prisées, qu’en est-il de la création de contenus mis à disposition sur la Toile par les jeunes?

Parmi les usages médiatiques des jeunes, l’écoute de la radio est en baisse. Selon l’étude James qui porte sur l’utilisation des médias par les 12-19 ans en Suisse, le téléchargement de photos et de vidéos arrive en tête des contenus diffusés, 13% des jeunes le réalise quotidiennement ou plusieurs fois par semaine. Les autres formes de diffusion sont moins pratiquées: contributions à des forums de discussion (7%), publication dans un blog (4%) et rédaction d’articles pour Wikipedia (1%). Les adolescent-e-s et les jeunes adultes ne réalisent pas de podcast (0%). Le podcasting comme source d’information n’a pas la cote non plus, 3% des jeunes seulement déclarent s’informer de cette manière. Est-ce par méconnaissance ou par manque d’intérêt?

Par ailleurs, l’écoute de la radio est en baisse régulière chez les jeunes (10% de 2010 à 2014, selon l’étude James). Si 50% écoutent la radio tous les jours ou plusieurs fois par semaines, 32% l’écoutent rarement ou jamais (18% une fois par semaine ou moins). Les jeunes issu-e-s de familles de statut socio-économique supérieur écoutent davantage la radio (58%) que celles et ceux issu-e-s de familles de statut socio-économique moyen (51%) ou inférieur (35%). L’origine sociale des jeunes est donc toujours un important facteur d’inégalité dans les pratiques médiatiques.

Les digital natives ne sont pas égaux face aux médias. Tant l’école que les organismes d’animation socioculturelle, tels que les maisons de quartier, ont un rôle essentiel à jouer pour réduire les disparités entre les jeunes issu-e-s de milieux sociaux différents. Le développement des compétences médiatiques est fondamental pour permettre à chacun et à chacune d’être autonome et critique vis-à-vis de tout contenu ou dispositif médiatique. La création et la diffusion de contenus multimédias est une façon particulièrement valable d’y contribuer. Et parmi ces moyens, il y a la radio…

Le projet de radio en milieu scolaire RadioBus a été développé par la Haute école pédagogique du canton de Vaud en partenariat (dès 2006) avec la Direction générale de l’enseignement obligatoire du canton de Vaud (DGEO). Le RadioBus, c’est bien plus qu’un véhicule équipé d’un studio et d’un émetteur FM, c’est un concept intégrant toutes les dimensions permettant de mettre sur pied un projet pédagogique interdisciplinaire d’éducation aux médias. Il est proposé aux établissements secondaires I et II du canton de Vaud. Les cantons de Fribourg et du Valais s’y intéressent et ont déjà commencé à en bénéficier.

Monter un projet d’émission radiophonique nécessite la participation de plusieurs classes dans le cadre d’un projet d’établissement. Celui-ci se déroule sur une année scolaire dans le but d’assurer la diffusion en direct sur la bande FM de plusieurs heures d’émission réparties sur 2 à 3 jours depuis le studio installé dans le bus. Le RadioBus et son équipe viennent passer une semaine dans chaque établissement cinq fois dans l’année pour développer le projet auquel participent plusieurs classes qui préparent, par groupe de 3 à 4 élèves, une à deux heures d’émission qui seront diffusées en direct. D’autres classes du même établissement associées au projet produisent des éléments préenregistrés qui seront intégrés aux émissions. Outre l’animation traditionnelle d’une émission radiophonique (prise d’antenne, introduction des sujets, annonce et diffusion de la musique, lancement des jingles, etc.), les élèves produisent des sujets et des reportages qui les amènent à effectuer de nombreuses tâches: rédaction des textes lus à l’antenne, enregistrement de textes, interview, choix d’illustrations sonores, montage sur ordinateur. Les thèmes traités sont en relation avec les disciplines enseignées et les intérêts extrascolaires des élèves. Les enseignants et les enseignantes qui prennent part au projet bénéficient d’une formation spécifique et d’un encadrement tout au long de l’année.

Vu le succès du projet, de petits studios radio (RadioBox) sont aussi mis à disposition. Ce matériel est installé dans des classes pour une longue période et permet d’élaborer des émissions qui sont diffusées en streaming sur la webradio. Outre la diffusion en direct sur la bande FM ou sur la webradio, les émissions sont mises à disposition sous forme de podcast permettant de les écouter en tous lieux et en tout temps.

Les bénéfices de la réalisation d’émission de programmes radiophoniques dans le cadre scolaire sont multiples. La radio est un moyen pédagogique très motivant, et exigeant, permettant de développer le travail en équipe et nombre d’habiletés disciplinaires et transversales du Plan d’étude romand.

RadioBus est un concept en tout point exemplaire. Il pourrait constituer un modèle pour les communautés locales et les organismes d’animation socioculturelle qui, dans les communes et les quartiers, souhaiteraient développer des projets de médias associatifs (lire mon article «Centres de loisirs: des médias gérés par les jeunes?»).


Références
> Willemse, I., Waller, G., Genner, S., Suter L., Oppliger S., Huber, A.-L.& Süss, D. (2014). JAMES – Jeunes, activités, médias – enquête Suisse. Zurich: Haute école des sciences appliquées de Zurich (ZHAW).


Cet article concerne le domaine Médias, images et technologies de l’information et de la communication (MITIC) – Education aux médias et à l’information (EMI) – Media and Information Literacy (MIL)

Auteur : Jean-Claude Domenjoz

Expert de communication visuelle et d’éducation aux médias (Médias, images et technologies de l’information et de la communication – MITIC)