Aperçu sur la formation initiale aux médias et à l’image pour l’enseignement primaire en Suisse romande

L’éducation aux médias et à l’image est l’un des quatre volets de la formation générale aux Médias, images et technologies de l’information et de la communication (MITIC) du Plan d’études romand (PER). La formation initiale des future-e-s enseignant-e-s appelé-e-s à dispenser cet enseignement transversal a des incidences importantes sur sa mise en oeuvre dans les classes. Quelle est la formation dispensée dans les hautes écoles de Suisse romande? Enquête.

L’éducation aux médias et à l’image est l’un des quatre volets de la formation générale MITIC (Médias, images et technologies de l’information et de la communication) du Plan d’études romand (PER). Le PER a été adopté en mai 2010 par la Conférence intercantonale de l’instruction publique de la Suisse romande et du Tessin (CIIP) et introduit progressivement à toutes les classes à partir de 2011. Le plan d’études prévoit que l’enseignement aux MITIC soit dispensé en situation, dans toutes les classes et toutes les disciplines, tout au long de la scolarité obligatoire (de 4 à 15 ans).

Les compétences à acquérir par les élèves ont été définies avec soin par la CIIP dans le Plan d’études, mais il n’existe pas de référentiel de compétences MITIC officiel intercantonal romand pour le corps enseignant. Différentes institutions cantonales ont cependant élaboré des référentiels en la matière. En revanche, au niveau de la Confédération, la Conférence suisse des directeurs cantonaux de l’instruction publique (CDIP) a émis des recommandations relatives à la formation initiale et continue des enseignantes et enseignants de la scolarité obligatoire et du degré secondaire II dans le domaine des technologies de l’information et de la communication (TIC) en 2004. Ce document précise que la formation aux technologies de l’information est «enchâssée dans une pédagogie des médias complète». C’est dire l’importance pour la CDIP de l’éducation aux médias et de ses recommandations qui visent à harmoniser les pratiques dans les cantons. Ces recommandations n’entrainent cependant pas d’obligations exécutoires du point de vue juridique. Chacun des cantons mène souverainement sa politique en la matière.

La formation des future-e-s enseignant-e-s appelé-e-s à dispenser cet enseignement a évidemment des incidences importantes sur la mise en oeuvre dans les classes de la formation générale aux Médias, à l’image et aux technologies de l’information et de la communication (MITIC) du plan d’études. Pour assurer cet enseignement, le corps enseignant a besoin de connaissances propres à ce champ disciplinaire (détaillées dans les recommandations de la CDIP) et doit disposer de connaissances et savoir-faire didactiques et méthodologiques spécifiques. Eduquer aux médias et à l’image ne va pas de soi.

Dans le but de savoir quelle est concrètement aujourd’hui la formation des étudiant-e-s pendant leur formation initiale, je me suis adressé aux responsables de la formation initiale aux MITIC des cinq hautes écoles de Suisse romande. Précisons que des cursus différents sont proposés aux étudiant-e-s qui se destinent à l’enseignement primaire (bachelor) et secondaire, cycle 3 de l’école obligatoire (master).

Deux réponses seulement me sont parvenues. Elles concernent l’enseignement primaire. Voici une brève présentation de ces deux dispositifs de formation.

Haute école pédagogique du Valais (HEP VS)
A la HEP VS, la formation à l’intégration des technologies numériques, dont l’enseignement aux médias et à l’image (MI) fait partie, est dispensé dans le cadre du cours «Implication didactiques des MITIC» du plan d’études du Bachelor of Arts in Pre-Primary and Primary Education (6 semestres) et s’organise en 12 séances lors du 3e semestre.

Les objectifs résumés de ce cours sont les suivants: l’alphabétisation à la littératie numérique, l’analyse de l’intégration du numérique et de ses apports pour les apprentissages, ainsi que la scénarisation pédagogique de l’enseignement et sa mise en pratique. Les deux modules de 90 minutes consacrés aux médias et à l’image portent respectivement sur la présentation générale de ce qu’est l’éducation aux médias et sur l’analyse des messages médiatiques (thème de cette année, les fake news). Le cours est complété par un travail pratique qui porte sur l’analyse d’une image et sur la production d’un podcast (scénarisation, montage) qui permet aux étudiant-e-s de mettre en oeuvre et de développer les notions théoriques présentées dans le cours. Ces deux modules sont complétés au 5e semestre par une demi-journée thématique de formation consacrée à la prévention et à la sécurité numérique avec des partenaires extérieurs, tels que la police cantonale, Pro Juventute, Swisscom, Action Innocence ou le consultant Stéphane Koch. Cette année, le thème retenu portera sur l’identité numérique en lien avec les usages de l’image sur les réseaux sociaux.

Si les cours présentent les enjeux de l’éducation aux médias et à l’image avec beaucoup de détails et sont accompagnés par une liste très riche de ressources, le temps consacré à cette problématique cependant ne permet guère plus que d’effleurer le sujet. En effet, le cours «Implication didactiques des MITIC» qui porte sur tous les aspects des usages des MITIC dans l’enseignement en classe n’est doté que de 3 crédits ECTS (European Credit Transfert System) sur les 180 crédits du bachelor, dont environ un tiers pour les aspects portant directement sur les médias et l’image.

Université de Genève
La formation initiale des futur-e-s enseignant-e-s du primaire à l’université de Genève se déroule en deux temps. Le Bachelor en sciences de l’éducation – orientation enseignement primaire est la première étape d’une formation à l’enseignement primaire. Il est complété pour les étudiant-e-s qui désirent postuler à un emploi dans le cadre de l’école primaire genevoise par une quatrième année obligatoire de formation, le Certificat complémentaire en enseignement aux degrés préscolaire et primaire.

Dans le cadre du bachelor, les étudiant-e-s bénéficient d’un cours qui porte sur l’enseignement et l’apprentissage avec les technologies numériques. Ce cours se déroule en 3e année sur 13 séances de 90 minutes. L’enseignement aux Médias, images et technologies de l’information et de la communication (MITIC) n’est pas découpé en fonction des trois domaines concernés, qui sont les usages du numérique, la science informatique et l’éducation aux médias. Cependant, l’éducation aux médias est abordée lors d’une leçon (90 minutes) qui porte spécifiquement sur les spécificités de l’hypertexte et de l’hypermédia, la recherche d’informations sur internet (origine, qualité et fiabilité) dans un esprit critique, ainsi que le questionnement à avoir relativement à tout acte de communication. Cet enseignement est complété par un atelier qui porte sur la création de romans-photo et bandes dessinées. Il donne l’occasion aux étudiant-e-s d’étudier les spécificités de ces deux types de support de communication et les bases de l’analyse des images. Pour valider ce cours, les étudiant-e-s doivent concevoir une capsule vidéo présentant une activité pédagogique utilisant des moyens numériques. A cette occasion, ils/elles sont sensibilisé-e-s au droit d’auteur et au droit à l’image.

En 4e année, le cours «Usages pédagogiques des MITIC» est proposé dans le cadre du Certificat complémentaire en enseignement aux degrés préscolaire et primaire. L’intégration pertinente des MITIC au service des apprentissages des élèves en est l’objectif principal. L’étude des enjeux de l’intégration des MITIC dans l’enseignement et la diversification de la palette des usages pédagogiques, expérimentée lors d’un stage en responsabilité, sont au coeur de la formation. En ce qui concerne plus spécifiquement les aspects de l’éducation aux médias et à l’image, des ateliers à option de 2 heures sont proposés: une d’un quotidien, radio-scolaire, roman-photo et bande dessinée et podcast. D’autres ateliers à option sont en outre proposés comme: géographie avec Google Earth, activités pédagogiques avec l’iPad, création d’un e-book, usages d’un wiki et robotique. Ces différents thèmes pourront être le point de départ d’une séquence d’enseignement mise en oeuvre lors de du stage en responsabilité qui vise les objectifs d’apprentissage disciplinaires des élèves.

Dans le cadre du cursus de l’enseignement primaire à l’université de Genève, les MITIC sont principalement envisagés comme moyens d’enseignement et outils d’apprentissage. Le temps consacré à approfondir les connaissances et compétences spécifiques au sous-domaine de l’éducation aux médias en constitue une petite partie.

Conclusion provisoire
La réflexion critique sur les médias et les images a une place limitée dans les deux dispositifs, et l’on peut se demander si les future-e-s enseignant-e-s sont suffisamment préparé-e-s à intégrer cet enseignement en classe. Bien que ne disposant que de deux réponses à mon enquête et donc d’une vision lacunaire sur le contenu de la formation initiale du corps enseignant aux MITIC en Suisse romande, il parait qu’à l’heure où les enfants font un usage intense des appareils connectés pour se distraire et communiquer, l’éducation aux médias et à l’information devrait être fortement développée dans la formation initiale pour répondre aux enjeux de notre société.


Références
> Plan d’études romand (PER), Formation générale (FG) – MITIC, Conférence intercantonale de l’instruction publique de la Suisse romande et du Tessin (CIIP).
> Recommandations relatives à la formation initiale et continue des enseignantes et enseignants de la scolarité obligatoire et du degré secondaire II dans le domaine des technologies de l’information et de la communication (ICT) du 25 mars 2004, Conférence suisse des directeurs cantonaux de l’instruction publique (CDIP).
> Formation à l’enseignement pour le primaire, Haute école pédagogique du Valais (HEP VS).
> Documents non publiés de la HEP VS.
> Baccalauréat universitaire (Bachelor) en sciences de l’éducation – Orientation Enseignement primaire, Faculté de psychologie et des sciences de l’éducation, Université de Genève.
> Usages pédagogiques des mitic, Cours F4P10601 du Certificat complémentaire en enseignement primaire.
Les sites et documents ont été consultés le 16 décembre 2019.


Cet article concerne le domaine Médias, images et technologies de l’information et de la communication (MITIC) – Education aux médias et à l’information (EMI) – Media and Information Literacy (MIL) | educationauxmedias.ch

Auteur : Jean-Claude Domenjoz

Expert de communication visuelle et d’éducation aux médias (Médias, images et technologies de l’information et de la communication – MITIC)