Google financera l’éducation aux médias des jeunes en Suisse

Pro Juventute et Google ont signé un partenariat pour aider les jeunes à gérer les nouveaux médias de manière compétente et responsable. Le développement d’un moyen de tester leurs connaissances médiatiques est en cours de développement.

Article publié initialement dans mon blog «Education et médias» (portail de L’Hebdo) le 25 mars 2016

Pro Juventute offre depuis 2012 des ateliers de développement des compétences médiatiques qui s’adressent tant aux enseignant-e-s et professionnel-le-s de l’éducation, qu’aux parents et aux classes. Ces cours sont complétés par une offre de ressources en ligne.

Pro Juventute et Google.org, la fondation philanthropique du géant mondial, viennent de conclure (février 2016) un partenariat de plusieurs années destiné à renforcer l’offre dans le domaine de l’éducation aux médias de la fondation suisse. Mandat a été donné à la Haute Ecole pédagogique de Schwyz de développer une application permettant de tester les compétences médiatiques des élèves en relation avec les objectifs d’apprentissage formulés dans les plans d’étude de l’école obligatoire.

Ce test, qui sera disponible en ligne à partir d’une application utilisable sur smartphone, tablette et ordinateur, est conçu pour être utilisé en classe ainsi que dans d’autres contextes d’enseignement. But annoncé: orienter les enseignant-e-s à planifier leurs cours et à en contrôler l’efficacité.

Un tel outil d’évaluation des compétences médiatiques fait actuellement défaut. En effet, les plans d’études de l’école obligatoire intègrent depuis peu cette problématique si importante pour notre société tant en Suisse romande, le Plan d’étude romand (Médias, images et technologies de l’information et de la communication – MITIC), qu’en Suisse alémanique, le Lehrplan 21 (Medien und Informatik). Aucun moyen standardisé d’évaluer les compétences des élèves en la matière n’est disponible.

En Suisse romande la mise en oeuvre du domaine MITIC du Plan d’étude romand (PER) est compromise en raison du manque de compétences du corps enseignant dans le domaine des MITIC et de l’absence d’outils de suivi des élèves (lire mon article «Ecueils sur le chemin de l’école numérique»). Cet outil de test des connaissances médiatiques dont la version française est annoncée pour 2017 sera-t-il en mesure de combler cette lacune? On peut en douter car l’éducation aux médias a été conçue comme un enseignement transversal en charge de chaque enseignant-e. Aucun enseignement disciplinaire n’a été prévu, à l’exception notable du canton de Genève où une heure d’enseignement Médias et images est à l’horaire de tous les élèves (11e Harmos – depuis un demi-siècle). Les enseignant-e-s peuvent donc décider d’intégrer ou non des problématiques MITIC à leur enseignement. Pour les élèves, selon leur parcours individuel, l’acquisition et l’approfondissement de compétences médiatiques relève de la chance et du hasard.

On peut douter que ce test susceptible de révéler des carences et de déstabiliser tant le corps enseignant que les établissements scolaires soit utilisé à large échelle. Pourtant, un outil d’évaluation des acquis est indispensable pour gérer la progression des apprentissages des élèves durant leur scolarité et pourrait constituer un moyen de pilotage de la réforme pour les directions d’établissements et les autorités scolaires.

Un autre point fait problème: qui aura accès aux données collectées et pour quel usage? Google aura-t-il accès à ces précieuses données? Les autorités scolaires autoriseront-elles l’usage de cette application dans le cadre scolaire? Les jeunes seront-ils enclins à l’utiliser et à communiquer leurs résultats sur la toile? La Haute Ecole pédagogique du canton de Schwyz a été autorisée à utiliser le test pour ses recherches scientifiques et à en publier les résultats.

Cette initiative de Pro Juventute pourrait venir perturber la douce somnolence de l’école romande en matière d’éducation aux médias.


Références
> Nouveau test sur les compétences médiatiques des élèves, Pro Juventute.
> Plan d’étude romand (PER), Conférence intercantonale de l’instruction publique de la Suisse romande et du Tessin (CIIP).
> Lehrplan 21 – Modul Medien und Informatik, Deutschschweizer Erziehungsdirektoren-Konferenz (D-EDK), 2015.
> Pro Juventute signe un partenariat avec Google, AGEFI, 8 février 2016.


Cet article concerne le domaine Médias, images et technologies de l’information et de la communication (MITIC) – Education aux médias et à l’information (EMI) – Media and Information Literacy (MIL)

Auteur : Jean-Claude Domenjoz

Expert de communication visuelle et d’éducation aux médias (Médias, images et technologies de l’information et de la communication – MITIC)